Mes dernières (meilleures) lectures #4

Photo by Conger Design - Miscellanées de mes dernières lectures

Cet été, j’ai lu quelques romans pour m’évader, mais j’ai surtout lu des livres pratiques, du développement personnel et des essais. Aussi, ce quatrième numéro de mes dernières meilleures lectures est une sorte de pot-pourri miscellanées de tout ce que je n’ai pas réussi à classer ailleurs…

Un monde sans fin, de Ken Follett : sur les conseils de Saoyiste du blog Version Vegan, j’ai emprunté la suite des Piliers de la terre. Encore un pavé, qui nous propulse 200 ans après l’érection de la cathédrale de Kingsbridge. Ken Follett réussit encore une fois à mettre en scène des personnages attachants aux prises avec des péripéties incessantes : Caris, Gwenda, Merthin, Ralph, Wulfric et tous les autres doivent se battre pour garder le cap de leur destinée. J’ai vu qu’un troisième tome vient de sortir… Cela promet plusieurs belles heures de lecture !

Un papillon sous la neige, de Daphne Kalotay : j’ai longtemps repoussé la lecture de ce livre pioché dans une boîte à livres. Je ne savais pas à quoi m’attendre, j’avais peur que l’intrigue soit un peu plate. Finalement, j’ai été séduite par cette histoire de danseuse étoile russe qui met ses bijoux en vente à l’aube de sa mort et qui va découvrir la vérité sur un épisode douloureux de sa vie. C’est un roman bien écrit, qui dépeint bien les atmosphères et la psychologie des personnages. Je lirai volontiers un autre livre de cette auteure si elle en sort un (pour l’instant c’est son seul roman).

Les tribulations d’une cuisinière anglaise, de Margaret Powell : encore un livre trouvé dans une boîte à livres, et quelle agréable trouvaille ! Margaret Powell raconte, dans une langue haute en couleur, le quotidien d’une employée de maison au début des années 1920. Pleine de caractère, Margaret commence comme fille de cuisine et deviendra rapidement cuisinière, voguant de maison en maison et de patron en patron. C’est tout un monde disparu qui revit sous nos yeux. Que dire ? Je me suis régalée !

Du jetable au durable – En finir avec l’obsolescence programmée *, de Laetitia Vasseur et Samuel Sauvage : ce livre nous entraîne dans les rouages de l’obsolescence programmée. « Brillante » idée des Trente glorieuses pour relancer la consommation, cette pratique a aujourd’hui un coût environnemental et financier énorme. Pour ma part, quand j’achète quelque chose, j’aime que ça dure le plus longtemps possible. Hélas, ce n’est pas toujours le cas et j’ai déjà eu des mauvaises surprises. C’est pourquoi j’adhère entièrement aux solutions proposées dans ce livre, lequel, après avoir présenté les différentes formes d’obsolescence (technique, esthétique et logicielle), fait le point sur les alternatives et les recours qui existent pour nous protéger de ce fléau.

Cultiver son jardin en pleine conscience *, de Cindy Chapelle et Serge Schall : jardiner me tente, mais je manque cruellement de talent avec les végétaux. J’oublie de les arroser (ou je les arrose trop), je baisse les bras devant leurs maladies et je ne connais rien au rythme des plantations. En gros, les plantes, je ne les cultive pas, je leur apprends à survivre dans un milieu hostile, et seules les plus fortes en réchappent 🙁 Peut-être parce que je préfère tout ce qui est sauvage et spontané à tout ce qui est trop bien cultivé et civilisé ? Bref. Je croyais que ce livre était dédié au jardinage, mais il délivre surtout des conseils de méditation, des idées d’activités au jardin, des astuces bien-être, etc. Je n’ai donc pas appris grand-chose sur la culture intelligente des végétaux, mais j’ai trouvé de belles idées pour traverser plus sereinement les saisons…

La bible des bijoux *, de Justine Gaillard : ce gros livre inspirant s’intéresse au matériel nécessaire (fils, perles, apprêts, pâte polymère, etc.) ainsi qu’aux techniques de base (nœuds, montage d’un fermoir, tresses, tissage, etc.) de la fabrication de bijoux. Une centaine de projets de bagues, broches, bracelets, colliers, boucles d’oreilles et bijoux de tête permettent de mettre en pratique toutes ces nouvelles compétences. J’aurais aimé qu’il y ait moins de modèles et plus de techniques, mais je crois que je chipote un peu ^^

À vous de me raconter vos lectures estivales !

* Livres reçus en service de presse