Mes dernières (meilleures) lectures #6

Photo by Mabel Amber - Lectures pour tous

J’ai lu de très bons livres ces dernières semaines. J’avais bien besoin de cette évasion dans des univers imaginés par des auteurs talentueux, car dans la vraie vie, je me suis ennuyée comme un lézard empaillé – et ça continue encore cette semaine 🙁 Bref, trêve de ronchonnement, j’espère vous embarquer avec moi dans ces belles lectures hivernales qui remontent le moral !

La couleur des sentiments, de Kathryn Stockett : j’hésitais à me lancer dans ce roman, arrivé à moi par le biais d’une boîte à livres, parce que je craignais que l’écriture dégouline de pathos ou de clichés. J’ai quand même entamé la lecture, et j’ai immédiatement été captivée par la (ou plutôt les) narration(s). J’ai aimé l’histoire de ces bonnes noires, au service de familles blanches dans l’Amérique des années 60. Au fil des pages, j’ai été choquée, émue, amusée, révoltée… Dans ce livre, l’auteure fait s’exprimer plusieurs protagonistes, ce qui permet de découvrir plusieurs points de vue sur un même contexte. Une immersion très intéressante dans l’Amérique de l’époque…

Les cités des Anciens, de Robin Hobb : fan depuis longtemps de Robin Hobb, je n’avais pourtant pas encore lu cette saga fascinante sur les dragons et les Anciens. L’histoire commence par l’éclosion de dragons difformes qui vont être amenés, quelques années plus tard, à migrer vers un endroit plus propice à leur développement. Accompagnés de leurs gardiens improvisés, les dragons cheminent vers Kelsingra, cité légendaire perdue qui suscite beaucoup de fantasmes… Comme toujours, Robin Hobb nous plonge dans un monde imaginaire solidement construit et fouillé. Au cours de ces huit tomes, j’ai fait la connaissance d’Alise, de Thymara et d’une foule d’autres personnages, tout en retrouvant avec plaisir Malta, Reyn et Selden, déjà présents dans la saga des Aventuriers de la mer.

La tresse, de Laëtitia Colombani : ce roman a été un des grands succès de l’été, et j’ai enfin pu le découvrir après plusieurs mois (!) d’attente à la médiathèque. J’ai immédiatement été curieuse de connaître les vies de ces trois femmes qui n’ont rien en commun mais qui, pourtant, se trouvent reliées par un mystérieux concours de circonstances. Attachantes, Smita, Giulia et Sarah sont des femmes d’aujourd’hui qui cherchent leur indépendance et leur chemin de vie au cœur de bouleversements qu’elles ne contrôlent pas. J’ai beaucoup aimé ce message plein d’espoir, porté par les mots simples mais impactants de l’auteure.

Nos ancêtres étaient-ils plus heureux ? *, de Jean-Louis Beaucarnot : je me demande souvent comment était la vie, avant. Je dévore les romans se déroulant au Moyen Âge ou à l’époque victorienne, et j’aime me représenter ce passé chamarré, ces mœurs et ces coutumes aujourd’hui désuètes que nos ancêtres partageaient. Étaient-ils plus ou moins heureux que nous ? La question reste posée même après avoir refermé le livre de Jean-Louis Beaucarnot, mais une chose est sûre : le voyage dans le temps a été passionnant, amusant, surprenant et, par-dessus tout, instructif.

Qu’avez-vous lu de beau dernièrement ? Cette sélection vous donne-t-elle des idées ?

* Livre reçu en service de presse