Quelques pages de mon art journal

Il fait toujours jour quelque part dans mon art journal - Atelier 23

Si la mode du bullet journal m’est passée au-dessus de la tête, je suis nettement plus attirée par l’art journaling. J’ai découvert le concept via cette introduction (gratuite) sur le site Get Messy. Auparavant, mes gribouillages, mes collages et mes cradouillages, je les dispersais entre mon « cahier à tout » (qui me sert à noter mes idées, faire des listes, griffonner des croquis, recopier vite fait des recettes de cuisine à tester, etc.) et mon carnet à dessin qui, du coup, est rempli d’un peu tout et n’importe quoi. Mais l’idée de tenir un véritable art journal m’intimidait un peu, j’avais peur d’être hors sujet et je craignais la double-page blanche. J’ai donc voulu partir d’un support déjà imprimé, et le petit carnet en cadeau dans le dernier magazine Flow est tombé à pic !

J’ai commencé par utiliser les jolies illustrations pour construire un mini-univers autour, puis j’ai carrément peint certaines pages ou collé des photos de magazines. Comme matériel, j’ai utilisé de la gouache, des crayons de couleur, un feutre noir assez épais, des Posca, des images trouvées dans Flow ou dans mes archives, et des magazines découpés.

Bien sûr, j’ai encore besoin de travailler régulièrement sur ce journal pour affiner mon style et ma technique, mais je trouve déjà cet exercice libérateur – et prometteur. À suivre, sûrement…

art-journal-ralentir-prendre-son-tempsart-journal-mon-coeur-aime-les-fleurs

Connaissiez-vous l’art journaling ?