Le land art, une pratique créative au cœur de la nature

Land art collectif terminé - Atelier 23

Je remets ça 🙂 Dans le cadre de l’éco-défi « Se reconnecter à la nature » proposé par Natasha sur son blog Échos verts, je vais vous proposer quatre ou cinq articles sur ce thème entre juillet et septembre. Je commence tout de suite avec une petite introduction au land art, une pratique créative de plein air qui plaira à toute la famille.

Qu’est-ce que le land art ?

À l’origine, le land art est un courant de l’art contemporain apparu dans les années 60, et porté par des artistes désireux de s’affranchir des cimaises des galeries et des musées. Parmi les plus connus de ces artistes, on peut citer Christo et Robert Smithson, dont les œuvres sont pour le moins monumentales…

L’appellation land art peut aujourd’hui s’élargir à toute œuvre éphémère réalisée en extérieur à partir d’éléments naturels. Les possibilités sont multiples, des plus modestes arrangements de galets aux plus majestueuses compositions végétales.

Par-delà l’aspect esthétique, le land art encourage le respect et la connaissance de la nature, ainsi que la compréhension de ses cycles. C’est une activité accessible à tous, petits et grands, et même en ville on peut trouver matière (naturelle) à créer !

Le land art, un moment d’harmonie et de créativité spontanée

Il n’y a presque aucune règle pour pratiquer le land art, mais il existe un principe de base : on coopère avec la nature, sans la dépouiller ni l’abîmer. Soit on se sert de ce qui est à portée de main, soit on récolte quelques éléments à l’avance pour composer notre œuvre éphémère sur le lieu de notre choix.

À bien y réfléchir, j’ai souvent pratiqué le land art sans le savoir lorsque, enfant, j’alignais des colonnes de cailloux, entretissais des brindilles ou réalisais des petites compositions florales…

Je me souviens aussi de ces journées de plage en famille, lors desquelles ma mère, mon frère, ma sœur et moi nous amusions à faire des sculptures de sable – dont une magnifique sirène qui nous avait valu quelques compliments 🙂

Dommage que nous n’ayons jamais pensé à prendre des photos !

Mon atelier land art au parc

Le 21 avril, j’ai eu le plaisir de participer à un atelier land art organisé dans un parc de ma ville par une association locale. La journée était chaude et ensoleillée – j’étais en manches courtes, chose rare – et nous étions une dizaine d’adultes et sept enfants réunis autour d’un animateur passionné.

Ce dernier a commencé par une rapide introduction au land art, avant de nous guider à travers le parc pour nous indiquer ce que nous pouvions récolter afin de réaliser un magnifique mandala autour d’un arbre.

Nous avons tous coopéré joyeusement pour donner naissance à cette œuvre éphémère que j’ai pris soin de photographier pour la partager avec vous aujourd’hui 🙂

Bien que nous étions dans un environnement domestiqué et que le vacarme du monde urbain n’était pas bien loin, ce moment était une vraie bulle de sérénité. Je n’ai pas vu le temps passer et cette activité m’a vidé la tête comme par magie…

Le land art est une activité créative très libre, mais si vous souhaitez découvrir des idées pour la pratiquer à votre tour, je vous conseille la très belle collection des éditions Plume de carotte, et particulièrement l’ouvrage Artistes de nature, que j’ai eu le plaisir de recevoir en service de presse pour préparer mon sujet.

Pendant l'atelier land art - Atelier 23Land art collectif terminé en plan rapproché - Atelier 23

Je vous souhaite de très belles réalisations, main dans la main avec la nature !