Autopsy : quelques livres pour évoluer tout seul

Photo by Chris Ensey - Les trésors du développement personnel

Bien qu’il soit parfois nécessaire de consulter, pour mettre fin à des comportements répétitifs et limitatifs, trouver un bon psy ou un bon thérapeute n’est pas toujours chose aisée. J’en sais quelque chose, car je suis tombée sur de fameux charlatans plus d’une fois depuis mon adolescence ! C’est pour cela que j’ai beaucoup lu sur le développement personnel, la psychologie et la psychanalyse, la PNL, la spiritualité, etc. Mais là encore, certains livres font plus de mal que de bien… Aujourd’hui, j’ai eu envie d’établir une petite liste des livres de développement personnel qui m’ont le plus aidée au fil des années. C’est totalement subjectif, parce que ce qui marche pour moi ne marchera pas forcément pour quelqu’un d’autre, mais cela vous donnera peut-être quelques pistes…

Un des premiers livres sur le sujet que j’ai lu a été Transformez votre vie, de Louise L. Hay. Ce livre m’a soutenue bien des fois, quand je désespérais de mon avenir et de mes capacités. S’appuyant sur les préceptes du mouvement New Age, l’auteure nous encourage à remplacer nos pensées et paroles négatives par des formulations positives, après une période d’introspection pour débusquer ce qui bloque. C’est une excellente base pour se sentir mieux et adopter une vision un peu plus optimiste au quotidien… à condition de ne pas tomber dans le piège de la pensée magique.

Très important dans mon cheminement, J’arrête de (me) juger, d’Olivier Clerc, m’a permis de remettre en question ma tendance au jugement et à la critique. Sachant que nous sommes tous le produit de notre époque, de notre culture et de notre milieu familial et social, pourquoi considérons-nous toujours que notre avis est le seul qui compte ? L’auteur explique qu’il y a des milliers de façons de voir les choses. Une fois que nous avons compris cela, il devient plus facile de se mettre à la place des autres et d’être tolérant. Et cela marche aussi pour nous : au lieu de nous critiquer et de nous faire du mal, soyons bienveillants envers nous-mêmes !

Un peu controversé, Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle est pourtant un ouvrage phare qui a jalonné ma prise de conscience. L’idée de base est d’entrer pleinement dans le moment présent, sans résistance, pour accepter ce qui arrive sans condition. C’est difficile à concevoir au départ, mais cela n’a rien à voir avec du défaitisme ou de la résignation. Ce livre, que j’ai lu plusieurs fois, m’a parfois mise en colère ou laissée perplexe, mais je sens qu’il enseigne quelque chose de primordial. Et si je ne parviens pas encore à « être ici et maintenant » très souvent, le peu que j’y arrive m’apporte déjà du soulagement.

Se changer, changer le monde est le livre qui m’a fait comprendre que chacune de mes actions pouvait faire la différence. Que je n’étais pas impuissante comme je le pensais auparavant. Que j’avais en réalité le pouvoir d’agir pour lutter contre l’injustice et la pollution qui me révoltent et m’angoissent tant. Je le fais à mon échelle dérisoire, bien sûr, mais ne dit-on pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières ?

Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent ! *, de Jean-Jacques Crèvecœur, est un ouvrage extrêmement utile. Son titre un peu bateau ne reflète pas son contenu, riche et instructif. L’auteur balaie les trois plans de notre existence (physique, psychologique et spirituel) pour nous aider à identifier nos besoins. Ainsi, nous devenons capables d’y répondre de façon autonome et adaptée. En changeant de regard sur notre vie et en nous reconnectant à notre corps, à nos émotions et à notre âme, nous apprenons beaucoup sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure… Vaste programme, n’est-ce pas ?

Le syndrome de la mouche contre la vitre, de Liliane Holstein, est arrivé à point nommé cet été pour débloquer un conflit que je conservais en moi depuis longtemps sans savoir pourquoi. Selon l’auteure, nous sommes influencés inconsciemment par notre éducation, par les attentes non formulées de nos parents ainsi que par nos secrets de famille. Tout cela pèse très lourd et peut parfois nous amener à reproduire sans arrêt les mêmes erreurs, qui débouchent fatalement sur l’échec et la souffrance. D’où l’intérêt de creuser un peu pour débusquer nos secrets, nos conditionnements familiaux, etc.

Cet été, j’ai aussi lu Fuck thérapie *, de Blandine Daveau, qui dédramatise la psy à travers 28 concepts clés et des études de cas. L’ensemble est très concis, instructif et accessible. Je pense que ce livre est destiné principalement aux novices de l’introspection, qui veulent balayer large avant d’aller plus loin si besoin. Néanmoins, j’y ai trouvé des phrases et des idées percutantes, qui faisaient écho à certains de mes ressentis et de mes apprentissages récents.

Sorti tout récemment, Enfin libre d’être moi *, de Patrick Collignon, traite du besoin de reconnaissance et de la peur du regard de l’autre. Un sujet qui me touche et qui concerne, je crois, de nombreuses personnes. J’ai commencé par lire ce livre en entier, puis j’ai laissé décanter quelques jours avant de commencer les exercices proposés, que je n’ai pas encore terminés à ce jour. L’auteur propose une méthode progressive qui permet d’approfondir les choses de façon efficace, à condition d’être très honnête avec soi-même. À noter qu’il faut aussi avoir auprès de soi une personne de confiance pour effectuer certains exercices.

Et vous, quels sont les livres qui vous ont le plus aidé à avancer ?

* Livres reçus en service de presse