Pourquoi partager mon expérience ?

Photo by Jordan Sanchez - Partager autour d'un café

Longtemps, je n’ai pas compris l’intérêt des blogs focalisés sur la vie quotidienne, les petits succès et les grosses prises de tête de celle-ci ou de celle-là. Je trouvais les blogueuses centrées sur elles-mêmes et impudiques parfois, il ne me serait jamais venu à l’idée de partager autant de moi sur internet. Mais ça, c’était avant.

Aujourd’hui, après maintes lectures de blogs inspirants, je comprends mieux l’intérêt de partager son expérience, son inspiration et ses idées avec des centaines (voire des milliers) de lecteurs. D’abord parce qu’interagir avec eux permet de se mesurer à des façons de penser et des points de vue différents, et donc d’apprendre beaucoup de choses. Ensuite, parce que chaque blogueur.se qui se raconte avec sincérité peut aider d’autres personnes qui progressent sur le même chemin.

Finalement, à ma grande surprise (et après pas mal de pénibles tergiversations), j’ai à mon tour envie de partager un peu de moi sur la toile, car je me trouve en plein processus de reconstruction après des années de sécheresse du cœur et d’hibernation de l’âme. (Oui, c’est un peu grandiloquent, je sais.)

Se reconnecter à soi-même, tout remettre en question, larguer quelques amarres mentales, redécouvrir la vie, s’émerveiller de nouveau, réapprendre à créer sans filtre critique… C’est une besogne colossale, et je ne suis certainement pas la seule à traverser ces étapes délicates !

Alors, si vous doutez de vous, sachez que je suis passée par là – et je n’en suis pas encore sortie…
Si vous avez nié ce que vous êtes pour entrer dans le moule, je suis passée par là aussi.
Si vous avez étouffé votre fantaisie et votre spontanéité pour ne pas être montré.e du doigt, figurez-vous que moi aussi !
Si vous avez fourré vos pulsions créatives, vos rêves et votre curiosité dans votre poche avec un mouchoir dessus, j’ai fait la même chose pendant (trop) longtemps.
Et si en plus vous avez l’impression que plus rien n’a de sens dans votre vie…

Alors je pense que l’on peut partager notre expérience et nos doutes pour avancer ensemble.